Le théâtre inclusif

Des spectacles avec audiodescription seront présentés les 28 et 29 février au Théâtre de la Jeunesse d’Ouzbékistan. Ces représentations sont organisées par la Fondation pour le développement de la culture et des arts auprès du ministère de la Culture de la République d’Ouzbékistan avec le soutien du projet «Kongil Ko’zi». La direction centrale de la Société des aveugles d’Ouzbékistan invitera des personnes aveugles et malvoyantes de Tachkent et de la région de Tachkent.

Le spectacle-parabole basé sur le poème de Timur Zulfikarov «Premier amour de Khoja Nasriddin», ainsi que la pièce de théâtre «Le médecin malgré lui» seront présentés au public. Le metteur en scène de ces spectacles est le maître émérite des arts d’Ouzbékistan M. Nabi Abdurakhmanov.

L’année dernière, la Fondation a commencé à travailler sur un programme de long terme visant à créer un environnement d’inclusion dans des établissements culturels du pays. La mise en place de l’audiodescription dans les théâtres – est l’un des éléments de ce programme. La Fondation coopère avec l’auteur du programme de cette technologie – Institut «Reacomp». Le lancement d’un programme éducatif a été annoncé en février dernier, en collaboration avec le partenaire russe. A la fin de la formation des scpécialistes formés travailleront sur des projets de la Fondation. Les fonds nécessaires pour la mise en oeuvre de ce projet d’innovation dans les théâtres du pays ont été collectés grâce à la course caritative internationale «Samarkand Half Marathon», première dans l’histoire du pays, qui a eu lieu en novembre 2019.  

Pour information: l’audiodescription - est un ensemble de techniques qui permettent aux personnes aveugles ou malvoyantes de visiter des musées, théâtres, expositions et salles de cinéma au même titre qu’aux autres. Des commentaires détaillés, mais en même temps concis qu’ils reçoivent par le biais d’un casque audio, les aident à créer une image holistique de ce qui se passe sur la scène, l’écran ou le tableau.