La nouvelle galerie "James Simon" à Berlin présentera une exposition sur l'héritage de l'Asie centrale en 2022

Hier a eu lieu l'ouverture de la nouvelle galerie à Berlin. Le bâtiment, conçu par le célèbre architecte britannique David Chipperfield, sert d'entrée centrale à l'île des musées, située sur la rivière Spree. La Fondation pour le développement de l'art et de la culture, qui dépend du ministère de la culture de la République d'Ouzbékistan, ainsi que le Musée de la préhistoire et des débuts de l'histoire de Berlin, prévoient d'organiser l'exposition "L'héritage de l'Asie centrale : des Achéménides aux Koushans" dans ce bâtiment en 2022.

La superficie totale du nouveau complexe, y compris la partie souterraine, est de près de 11 mille mètres carrés. La galerie porte le nom du célèbre mécène James Simon, qui a fait don d'environ 10 000 œuvres d'art aux musées de Berlin. Le nouveau bâtiment fait partie d'un projet de rénovation de l'Île aux Musées, qui est inscrite sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO.

Comme nous l'avons annoncé précédemment, le 16 janvier 2019, à Berlin, un protocole d'accord a été signé entre la Fondation pour le développement de l'art et de la culture, qui dépend du ministère de la culture de la République d'Ouzbékistan, et les musées d'État de Berlin. Le protocole a été signé dans le cadre d'une série d'événements culturels et humanitaires, dont la date correspond à la visite du président de la République d'Ouzbékistan, Sh.M. Mirziyoyev, en Allemagne en janvier 2018. Ce document prévoit l'exposition à Berlin en 2022.

L'objectif de l'exposition est de montrer l'histoire des premiers États (VIe siècle avant J.-C. - I-IVe siècle après J.-C.) d'Asie centrale, situés sur le territoire de l'Ouzbékistan moderne.

Dans le cadre de la préparation de cet événement, une délégation du Musée de la préhistoire et des débuts de l'histoire de Berlin est arrivée en Ouzbékistan en avril de cette année, qui comprenait : Matthias Wemhoff - Directeur du Musée de la Préhistoire et de l'Histoire ancienne et Dr. Manfred Nawroth - Conservateur en chef des projets de recherche en Europe de l'Est et en Russie aux Musées d'Etat de Berlin, un archéologue de la période médiévale. Les scientifiques allemands ont eu des entretiens et des réunions avec des collègues ouzbeks, et ont également mené des études préliminaires des collections des musées d'Ouzbékistan pour la sélection des pièces de la prochaine exposition.

Manfred Nawroth, conservateur en chef pour les projets de recherche en Europe de l'Est et en Russie aux Musées d'État de Berlin:

- Nous en sommes maintenant à la phase finale de définition du concept de l'exposition, dont l'ouverture est prévue pour mars 2022. Les expositions sur la culture et la civilisation de l'Ouzbékistan, du premier millénaire avant Jésus-Christ au premier millénaire de notre ère, seront présentées ici. L'exposition sera associée aux périodes gréco-bactrienne et koushane, à l'empire Khorezm, au nom d'Alexandre le Grand et à de nombreux autres jalons de l'histoire de l'Asie centrale.